Asie de l'Est & du Sud-Est
Les artistes phares : peintres, sculpteurs, photographes, plasticiens

 

Une scène artistique foisonnante, assez méconnue de l’Europe, a émergé dans les pays d'Asie au cours de ces dernières décennies. L’art contemporain asiatique, longtemps absent du marché international de l’art, s’est développé dans le sillage de la croissance économique de ces pays. Comprendre les éléments constitutifs de la scène artistique en Asie de l’Est et du Sud-Est nous informe sur l'histoire, les influences, le développement et nous éclaire sur l'intégration de ces pays dans une culture globale vers laquelle nous tendons.

 
 
 

Art & News 
Artistes contemporains asiatiques

 

 
 


Liu Wei, Microworld, sculpture, 2018
Venice Biennale 2019

 

 

 

DEUX SCULPTURES IMPOSANTES DE L’ARTISTE CHINOIS LIU WEI EXPOSEES A LA BIENNALE DE VENISE 2019
Two impressive sculptures by Chinese artist Liu Wei exhibited at Venice Biennale 2019

L’artiste chinois Liu Wei présente à la Corderie de l’Arsenal dans le cadre de la Biennale de Venise 2019 une installation sculpturale, mise sous verre, intitulée « Microworld » (2018) : l’artiste mélange des sphères et des feuilles de métal de toutes tailles qui représentent des molécules, des protons et autres entités microscopiques, démesurément agrandis. Sa deuxième œuvre, présentée au pavillon central des Giardini, « Devourment » (2019) est un ensemble d’objets hétéroclites - jouets pour chien en peau de vache, livres, dispositifs électroniques, porcelaine chinoise, matériaux de construction -.  La réunion de tous ces objets reflète l’intérêt de l’artiste pour les diverses sphères de notre existence. 

 


Chuh Teh-Chun, Synthèse Hivernale C
oil on canvas, 1988
Artcurial 4-5 Juin 2019



 


ARTCURIAL OBTIENT DES PRIX RECORDS POUR DES TOILES DE CHU TEH-CHUN ET ZAO WOU-KI
Artcurial gets record auctions for paintings by Chinese artists Chuh Teh-Chun and Zao Wou-Ki

Les 4 Juin 2019 à Toulouse, la société Artcurial a vendu 5 177 400 € une toile de l’artiste chinois Chuh Teh-Chun « Synthèse hivernale C», huile sur toile (1988), multipliant par 5 son estimation. La cote du peintre en effet n'a cessé de progresser ces dernières années. C’est « le nouveau record pour une œuvre de l’artiste vendue en Europe et le plus haut prix pour une peinture vendue à Paris en 2019 », rapporte Artcurial.  Une peinture de Zao Wou-Ki « 24.1.61/62 » s’est aussi vendue 4 662 600 €, à savoir trois fois son estimation. C’est le plus haut prix pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères hors d’Asie.


Tine Deturck, Papillon, ink on canvas
Galerie Impressions, 17 rue Meslay, 75003

REALISEES DANS LE VILLAGE D’ARTISTES DE SONG ZHUANG, A PEKIN, LES PEINTURES DE L’ARTISTE BELGE TINE DETURCK MONTRENT UNE BELLE MATURITE DANS LA PEINTURE A L’ENCRE
Galerie Impressions in Paris currently shows ink paintings by the Belgium artist Tine Deturck, living in “Song Zhuang”- an artist village in Beijing - from 7 to 29 June 2019

Tine Deturck, une artiste d’origine belge, travaille depuis 10 ans dans le village d’artistes « Song Zhuang » à Pékin où elle est parfaitement intégrée. Ses peintures exposées à la Galerie Impressions raniment le travail à l’encre pratiqué de longue date en Asie, par une expression et un support très modernes, tout en gardant cette poésie qui caractérise ce type de peintures. L’artiste nous entraîne dans son univers unique, fait de lignes pures, à la recherche de l’harmonie entre le vide et le plein. L’utilisation de l’encre lui permet une légèreté dans le trait et une fluidité dans la couleur. Forçant le trait, l'artiste se permet même un clin d'oeil à Soulages. L’Asie est en arrière fond mais elle ne se voit pas. Et le mystère reste entier. Cette exposition fait partie de « Trilogie Eurasienne », une exposition à la Galerie Impressions de 3 artistes dont la peintre française Corine Lescop et la céramiste japonaise Masako Jin.
 

 


Yan Pei-Ming, Portrait de Gustave Courbet, 2019
Musée d'Ornans, 11 June - 30 September 2019

 

 

YAN PEI-MING DIALOGUE AVEC GUSTAVE COURBET A ORNANS, LA VILLE DE NAISSANCE DU CELEBRE PEINTRE
« Yan Pei-Ming Face à Courbet”, an exhibition by Yan Pei-ming at Ornans, France, where the famous artist is born, from 11 June to 30 September 2019

Pendant l’été, des œuvres de Courbet, venues de collections du monde entier, vont dialoguer avec une quinzaine d’œuvres de l’artiste franco-chinois Yan Pei-Ming, au Musée d’Ornans, dans le Doubs. Yan Pei-Ming présente aussi quatre toiles monumentales qu’il a peintes dans l’atelier du peintre : un paysage, un immense bestiaire intitulé 'À l’Est d’Eden', un portrait de Courbet à 58 ans, et son autoportrait au même âge. « Se confronter à l’œuvre de Courbet », c’était le désir de Yan Pei-Ming depuis longtemps. «Courbet a révolutionné la peinture. Toute son œuvre m’interpelle. C’est pourquoi je souhaite m’y confronter. La peinture, c’est assez magique, mais c’est aussi une lutte entre la vie et la mort », expliquait-il. Cette exposition a lieu dans le cadre du "Bicentenaire Courbet" (né le 10 Juin 1819).


Yim Maline, colourful Decomposition, 2017
Richard Koh Fine Art, Singapore ( 7-22 June 2019)

 

 

 

“THE SHADOW OF CHANGE” PAR YIM MALINE, UNE ARTISTE EMERGENTE CAMBODGIENNE A SINGAPOUR 
“The Shadow of Change” of the emerging Cambodian artist Yim Maline at Richard Koh Fine Art Gallery, Singapore, 7-22 June 2019

L’artiste cambodgienne Yim Maline expose pour la première fois à Singapour, à la Richard Koh Fine Art Gallery. Dans cette exposition intitulée « The Shadow of Change », Yim Maline a porté sa réflexion sur la vie en mouvement, le cycle de vie de la naissance (et de la renaissance), la vie à travers le temps et à travers des émotions de joies et de peines, la mort et la fragilité de la vie. Toutes ces réflexions font partie de son univers, ancré dans son histoire, en tant que témoin de la guerre civile et à présent témoin de la précarité de notre environnement naturel. Sa Series « Decomposition » est aussi présentée, faite de formes colorées amorphes et biomorphes et qui résument bien les réflexions de l’artiste sur l’interdépendance de toute matière.


Takashi Murakami, The Birth Cry of a Universe, 2015
Tai Kwun Contemporary, 1 June - 1 September 2019

MURAKAMI VS MURAKAMI A LA TAI KWUN CONTEMPORARY GALLERY A HONG KONG, DU 1ER JUIN AU 1ER SEPTEMBRE 2019
Murakami vs Murakami at Tai Kwun Contemporary Gallery in Hong Kong, from 1 June to 1 September 2019

La Tai Kwun Contemporary Gallery à Hong Kong propose une exposition importante consacrée à l’artiste japonais Takashi Murakami – « Murakami vs Murakami » - du 1er Juin au 1er septembre 2019. L'exposition comprend plus de 60 peintures et sculptures mettant en valeur la diversité de l'œuvre et la vie de Takashi Murakami : de ses œuvres post-apocalyptiques de grand format, à ses pièces de fleurs optimistes, à ses peintures contemplatives Enso, offrant des visions bouddhistes de l'illumination. On peut aussi voir sa sculpture "The Birth Cry of a Universe", de 4,5 m de hauteur (faite de feuilless d'or et FRP), que l'artiste a mis plus de 10 ans à terminer. Par ailleurs sont présentés quelques uns des costumes emblématiques et étranges dessinés par l'artiste.

 


Yan Pei-Ming, Autoportrait N°3, 2000
Musée des Beaux Arts de Dijon
 (17 May - 23 September 2019)

« L’HOMME QUI PLEURE » : YANG PEI-MING EXPRIME SES EMOTIONS AU MUSEE DES BEAUX ARTS DE DIJON
« L’homme qui pleure »: Yan Pei-ming expresses his feelings at Musée des Beaux Arts de Dijon, from 17 May to 23 September 2019

Bien connu dans la région, l'artiste franco-chinois Yan Pei-Ming est le premier invité du Musée rénové des Beaux Arts de Dijon avec son exposition intitulée 'L'Homme qui pleure'. « Tel un journal intime, cette exposition - composée d’une cinquantaine d’œuvres - explore les émotions et la révolte ressenties par Yan Pei-Ming face à la brutalité du monde et sa douleur face aux drames intimes et familiaux. L’exposition rend hommage à sa mère, à Xavier Douroux et à Fabian Stech, récemment disparus, et éclaire la vision très personnelle d’un homme blessé par la violence de la vie et qui continue de se battre ». De nombreuses pièces nouvelles ont été créées spécialement pour l'occasion, explique le commissaire de l'exposition Franck Gautherot. Yan Pei-Ming compte parmi les peintres contemporains les plus réputés au monde.

 


Do Ho Suh, Main Entrance 348 West 22nd Street, NY
Museum Voorlinden, Wassenaar, NL, 2019

 

LES ARCHITECTURES INTERIEURES DE DO HO SUH, AU MUSEUM VOORLINDEN AUX PAYS-BAS, DU 18 MAI AU 29 SEPTEMBRE 2019
First solo show in the Netherlands of the South Korean artist, Do Ho Suh, at Museum Voorlinden, from 18 May to 29 September 2019

L’artiste coréen Do Ho Suh réalise des installations architecturales qui évoquent des expériences de vie quotidiennes. L’artiste s’intéresse à la façon dont nous, les êtres humains, nous évoluons dans les espaces dans lesquels nous vivons et ce que signifie « être à la maison ». Do Ho Suh déclare : “I see life as a passageway, with no fixed beginning or destination. We tend to focus on the destination all the time and forget about the in-between spaces.” Le Museum Voorlinden à Wassenaar, expose dessins, sculptures, travaux de video et installations de Do Hoh Suh, du 18 Mai au 29 Septembre 2019


Tetsuya Ishida, Invernerado, oil on canvas, 2003
Museo Nacional Reina Sofia, Madrid, Spain
10 April - 8 September 2019

 


 

L’ALIENATION DU JAPON PAR L’ARTISTE JAPONAIS TETSUYA ISHIDA AU MUSEO NACIONAL REINA SOFIA, A MADRID, JUSQU’AU 8 SEPTEMBRE 2019
Alienation of Japan, a retrospective of the Japanese artist Tetsuya Ishida at Museo Nacional Reina Sofía in Madrid, till 8 September 2019

Le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía à Madrid accueille une exposition rétrospective de l’artiste japonais Tetsuya Ishida, mort brutalement en 2005, à 32 ans. L’exposition intitulée « Self-Portrait of Other” (Autorretrato de Otro) regroupe 70 œuvres réalisées par l'artiste entre 1996 et 2004, qui étudient l'incertitude et la désolation d'une société japonaise radicalement modifiée par les progrès technologiques et les crises successives qui ont affecté les économies et la politique dans le monde. "L’artiste a beaucoup travaillé sur l'incommunication et l'aliénation dans un monde dominé par des forces incontrôlables". "Nous l'avons découvert à la Biennale de Venise 2015, déclarait Manuel Borja-Villel, directeur du musée Reina Sofía […] C’est un artiste qui reflète la dystopie de la société dans laquelle nous vivons avec une précision qui ressemble presque à celle d’un chirurgien".

 

 

 


Gao Xingjian,
Domaine de Chaumont sur Loire 
27 March - 30 November 2019

APPEL POUR UNE NOUVELLE RENAISSANCE, PAR L'ARTISTE CHINOIS GAO XINGJIAN, AU TRAVERS DE SON EXPOSITION AU DOMAINE DE CHAUMONT- SUR- LOIRE, DU 27 MARS AU 3 NOVEMBRE 2019
Gao Xingjian : Appeal for a new Renaissance, an exhibition of the artist at Domaine de Chaumont-sur-Loire (41150) in France, from 27 March to 3 November 2019

Dans le cadre de sa Saison d’art 2019, le Domaine de Chaumont-sur-Loire dans le Cher, présente une grande exposition de paysages oniriques à l’encre du peintre et écrivain Gao Xingjian. Avec son Appel pour une nouvelle Renaissance”, cet adepte de l’art total qu’est Gao Xingjian, prône une nouvelle pensée pour changer le monde et réveiller les consciences, grâce à la culture. Écrivain, peintre, dramaturge, metteur en scène, poète, Gao Xingjian en appelle à un retour à une création artistique sans frontières, pluridisciplinaire, non utilitariste et non “marchandisée”, explorant les complexités de l’âme humaine, avec pour finalité une communion parfaite des cœurs et des esprits.”, explique Chantal Colleu-Dumond. Les œuvres de Gao Xingjian sont empreintes de culture et de pensée traditionnelles chinoises, alliées à une esthétique moderne occidentale. Gao Xingjian est né le 4 janvier 1940 à Ganzhou en Chine. Il a commencé à être reconnu en tant que peintre en Occident à la suite d'un voyage informel à Berlin en 1985, pendant lequel "certains se sont pris de passion pour ses oeuvres". Il est installé en France.


Sheela Gowda, It Stands Fallen, installation, 2017
Pirelli Hangarbicocca, Milan, Italy, 7 Avril - 15 September 2019

 

L’ARTISTE INDIENNE SHEELA GOWDA POUR LA PREMIERE FOIS EN ITALIE AU PIRELLI HANGARBICOCCA, A MILAN, A PARTIR DU 7 AVRIL 2019
Indian artist Sheela Gowda has her first exhibition in Italy at Pirelli HangarBicocca in Milan, from 7 April 2019 to 15 September 2019

Sheela Gowda, une des plus grandes artistes contemporaines indiennes, présente « Sheela Gowda Remains » au Pirelli HangarBicocca à Milan, du 7 Avril au 15 Septembre 2019. L'artiste présente une vaste sélection d’œuvres qu’elle a réalisées de 1996 à nos jours, notamment des aquarelles, des estampes et des installations spécifiques. Ses productions se caractérisent par une grande variété de matériaux (cheveux, substances organiques, bouse de vache, encens et pigments naturels) et sont présentées en liaison avec l'architecture emblématique de l'espace Navate au Pirelli HangarBicocca.
Par ailleurs, le 3 Mars 2019, Sheela Gowda a reçu le Maria Lassnig Prize 2019, décerné par la Maria Lassnig Foundation, en même temps que l’organisation d’une exposition personnelle qui aura lieu au Lenbachhaus Museum à Munich, en Allemagne, au printemps 2020. Peter Pakesch, le président du conseil d’administration de la Lassnig Foundation déclarait : “We are delighted to present the second award to Sheela Gowda, who, in her early oil painting and especially in her engagement with the difficult working conditions of women in Indian society, touches on themes that were also central to the work of Maria Lassnig.”


Lee Ufan, Relatum, Friendship,stone, metal, 2003
"Habiter le temps",Centre Pompidou Metz
27 February - 30 September 2019

"HABITER LE TEMPS" : RETROSPECTIVE DE L'ARTISTE COREEN LEE UFAN AU CENTRE POMPIDOU - METZ, DU 27 FEVRIER AU 30 SEPTEMBRE 2019
"Habiter le temps", a retrospective of the Korean artist Lee Ufan at Centre Pompidou-Metz, from 27 February to 30 September 2019

Le Centre Pompidou-Metz présente une exposition rétrospective de l’artiste coréen Lee Ufan, né en 1936, depuis ses premières réalisations de la fin des années 1960 jusqu’à ses créations les plus récentes. Lee Ufan est un artiste, sculpteur minimaliste, écrivain et philosophe. Depuis la fin des années 1960, il conjugue la peinture monochrome et la sculpture in situ. Il utilise des matériaux comme l’acier usiné, la pierre brute, le verre, le coton, le gravier, le sable, la toile et le papier. Il réalise des installations méditatives et ultra épurées, dignes des plus beaux jardins zen comme lors de son exposition dans les jardins de Versailles en 2014. L’artiste a conçu la structure de son exposition « Habiter le temps » : une quarantaine d’œuvres significatives, présentées en quinze salles, de formes et de dimensions changeantes. Lee Ufan a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles à travers le monde. Il partage sa vie entre Paris et  Kamakura au Japon. Lee Ufan devrait ouvrir prochainement une fondation à Arles dans l’ancien hôtel Vernon, une bâtisse du XVIIe siècle située près des arènes d’Arles.
Lee Ufan expose aussi à la galerie Kamel Mennour " From Point, From Line", 28 avenue Matignon, 75008, du 3 Juin au 20 Juillet 2019
http:://www.studioleeufan.org/

 

 

LES ARTISTES ASIATIQUES AU SEIN DES PAVILLONS DE LA BIENNALE DE VENISE 2019 (11 MAI- 24 NOVEMBRE 2019)

EN SAVOIR PLUS
(Le Journal des Arts)

 

 


Tous droits réservés
www.creationcontemporaine-asie.com

contact : mapadioleau@creationcontemporaine-asie.com